Vos hôtes

Isabelle, Eric et leur famille

Nous avons choisi de privilégier l’accueil et le confort avant la rentabilité et de donner à nos hôtes, le temps d’une nuit ou d’une semaine, le calme et l’indépendance (chaque chambre a sa propre entrée), le confort et la jouissance d’un cadre exceptionnel ainsi qu’un contact vrai : nos hôtes deviennent parfois des amis et reviennent deux ou trois fois dans l’année.

Vos hôtes : Isabelle, Eric et leurs enfantsEric Dechavanne est arrivé à Thorrenc en 1979, il est originaire du Péage de Roussillon et trouve le village et le restaurant à vendre par hasard en se promenant à la campagne.
A vingt trois ans, sans diplôme et sans être de la partie, il se lance dans la restauration, après avoir fait plusieurs stages pour devenir éducateur d’enfants handicapés. Il commence l’activité de l’Auberge en faisant des crêpes et des repas campagnards.
Un bar-pub complète l’activité du restaurant, où les jeunes des environs viennent les vendredis et samedis soirs.
A cette époque là, le village est pratiquement inhabité et de nombreux petits concerts sont organisés à l’Auberge, cadre idéal, en pleine campagne et sans le souci des voisins.

En 1985, il rencontre son épouse Isabelle, Ardéchoise, qui est étudiante en Lettres à Lyon et travaille les week-end à Thorrenc.
Petit à petit, ils décident de prendre le restaurant plus au sérieux et misent sur une cuisine simple mais déjà inventive et originale (fini les crêpes !). La chose n’est pas toujours aisée, car tous les deux n’ont pas de formation pour être restaurateurs et se posent souvent des questions sur leur façon de travailler, sur les produits, sur leur contact avec les clients.

Eric et Isabelle sont complètement autodidactes, lui en cuisine, le nez dans les livres des chefs reconnus, un peu brouillon et manquant d’organisation et elle au service, malgré sa timidité et sa réserve. Le travail les pousse en avant ; désir de bien faire et manque de confiance en eux seront finalement le moteur de leur aventure !

La maison a besoin d’être rénovée, les salles d’être refaites et il faut s’improviser maçons et décorateurs.
Les clients suivent le mouvement et la fréquentation devient plus régulière et plus diversifiée.

Le bar est mis à l’écart puis fermé, le restaurant ayant pris toute la place.
Les terrasses sont également restaurées et deviennent un atout majeur à l’Auberge pendant la saison estivale.
La vie continue à Thorrenc où Isabelle et Eric ont construit leur propre maison sur une ruine en 1991 et fondé une famille : Marie, Antoine et Vincent sont leurs trois enfants.
En 2006, un bâtiment communal doit être vendu ; Isabelle et Eric sautent sur l’occasion pour un projet qui leur tient à cœur depuis quelques années, proposer des chambres d’hôtes à Thorrenc.

Ils ont choisi de privilégier l’accueil et le confort avant la rentabilité et de donner à leurs visiteurs, le temps d’une nuit ou d’une semaine, le calme et l’indépendance (chaque chambre a sa propre entrée), le confort et la jouissance d’un cadre exceptionnel ainsi qu’un contact vrai : nos hôtes deviennent parfois des amis et reviennent deux ou trois fois dans l’année.

En 2009, un nouveau projet voit le jour : faire "le vin de Thorrenc" en louant sur les côteaux ensoleillés du village une parcelle de Syrah Syrah Cépage noir de Corse, de Provence, du Sud-Ouest et du Languedoc-Roussillon. . Eric en est l’instigateur, il s’occupe de la vinification avec des producteurs confirmés et avec quelques amis : c’est une réussite ; le millésime 2010 pourra être vendu et nos hôtes pourront le déguster dans le nouveau chai.

Nous espérons donner à tous ceux qui choisissent de venir chez nous, le meilleur accueil, une bonne cuisine et le souvenir d’un moment de détente, nous les remercions car ils viennent en nous faisant confiance ; faites nous part de vos impressions, critiques et doléances, nous avons un livre d’or prévu à cet effet.